Innover

par la technologie

Lancement de SUPCHAD 2

SUPCHAD, l’aventure continue

Depuis son lancement en 2016, SUPCHAD a en effet livré bon nombre de résultats totalement inédits. Des résultats qui sont les fruits d’essais diverses et variés qui, désormais, nous permettent de fournir des avancées dans le domaine de la recherche ainsi que des solutions techniques pour les PME, les ETI et les grands groupes membres du programme. Des entreprises industrielles qui, de par leur participation à ce programme financé par la Région Centre-Val de Loire, le FEDER et BOURGES PLUS, se positionnent pour représenter le fleuron de l’Industrie Française en matière de fabrication additive métallique.

 Rejoignez SUPCHAD II

Face au succès du programme SUPCHAD, nous avons décidé de reconduire l’expérience.

Quelques places sont disponibles, renseignez-vous pour rejoindre ce programme.






Des nouveaux membres pour de nouveaux sujets d’étude

Les grands noms Industriels de la première édition nous ont reconduit leur confiance pour faire partie de SUPCHAD 2. Ainsi nous retrouverons ZODIAC AEROSPACE, MK AIR, THYSSEN KRUPP MATERIAL, ROXEL, SAGEM DEFENSE, MECABESS et le CETIM. Ils seront rejoints par d’autres entreprises industrielles telles que WICHARD, SAFRAN TECH, SAFRAN ADDITIVE MANUFACTURING, HUTCHINSON ainsi que MCSA.

Tous ces membres de SUPCHAD 2 bénéficieront d’un transfert de technologie qui sera effectué par notre équipe d’experts de la fabrication additive métallique. Un transfert de technologie complet qui découlera d’un important programme de R&D basé sur les aluminiums, les aciers Maraging et le 17-4PH.

Les meilleures technologies disponibles dans SUPCHAD 2

Pour permettre à ce programme de disposer des meilleures technologies, la plateforme de fabrication additive basée à Bourges sera équipée des tout derniers équipements en la matière, à la fois en termes de process mais aussi en termes de contrôle du procédé.

La machine de fabrication disposera ainsi d’un des Lasers les plus puissants en France (700w), d’un contrôle en temps réel du lasage basé sur la technologie du Melt Pool Monitoring et d’une chambre de fabrication avec trois étages de filtration de dernière génération. Deux fours de traitement thermique (l’un dédié aux aluminiums, l’autres aux aciers) seront aussi adjoints pour parfaire les protocoles de fabrication. Pour terminer, une scie ainsi que trois machines de traitement de surface viendront compléter le dispositif de fabrication.

Concernant la partie contrôle, outre notre laboratoire de métallurgie équipé des derniers moyens d’investigation, un système EBSD est en phase de configuration sur notre Microscope Electronique à Balayage. Ce dispositif assez rare en France permet des investigations poussées sur les matériaux. Des investigations jusque-là impossibles via les procédés traditionnels.

La partie conception et CFAO ne reste quant à elle pas en reste. Les traditionnels logiciels de conception et de CFAO en fabrication additive seront complétés avec un nouvel outil de simulation des contraintes et des déformations. Lequel sera testé durant SUPCHAD 2 afin de mieux anticiper le comportement avant la fabrication.