Innover

par la technologie

OAST ET OASD: Solutions alternatives au CrVI

Performances et limitations

Dans le contexte de l’interdiction ou de la limitation de l’utilisation du CrVI, de nouveaux procédés ont trouvé leur place telles l’oxydation anodique sulfo-tartrique (OAST) et l’oxydation anodique sulfurique diluée ou couche mince (OASD).

Le Cetim-Certec a réalisé une étude comparative de ces procédés d’anodisation afin de mesurer leurs aptitudes de tenue au faïençage, à la corrosion, à la mise en peinture et de résistance en fatigue.

On retiendra notamment:

  • Les trois anodisations étudiées présentent de bons comportements avec toutefois un petit avantage pour l’ OAST.
  • Influence de la modification des paramètres d’anodisation sur les propriétés de la couche anodique formée : composition chimique, tension/ densité de courant, température et durée
  • Tenue à la corrosion: faible comparativement à l’OAS conventionnelle ou à l’OAC mais qui pourra être améliorées par de nouveaux colmatages sans CrVI.

Accéder à l’étude détaillée: Traitements de surface des alliages d’aluminium Etude comparative OAST OASD