Innover

par la technologie

Top départ pour la plate-forme partagée de fabrication additive

Top départ pour la plate-forme partagée de fabrication additive

structure_laticce_fabrication_additiveObjectifs : Accompagner les industriels de la Région Centre-Val-de-Loire dans la maîtrise de cette technologie et leur permettre de garder une longueur d’avance sur les marchés.

Début décembre, la machine de fabrication additive par fusion laser sur lit de poudre aluminium et acier maraging, mise à la disposition des
industriels, en temps partagé va être installée sur le site de Lahitolle – Bourges TechnoPôle, dans les locaux du Cetim-Certec.

L’engouement des industriels pour la fabrication additive est réel. Si certains ont déjà investi dans des machines spécialisées, d’autres s’interrogent encore sur la maîtrise effective de la technologie, les différents procédés, l’intérêt économique et les perspectives de marchés.

Bien se préparer à investir:

La nouvelle unité pilote à dispositif partagé (UPDP) mise en place au Cetim-Certec à Bourges, vise à répondre à ces préoccupations. Baptisée Supchad (Supply Chain aéronautique et défense), l’UPDP cible d’abord les secteurs de l’aéronautique, la défense, l’aérospatiale, l’automobile de compétition ou de très haut de gamme. La machine (SLM 280) permettra de réaliser des pièces en aluminium et en acier maraging. Sa mise en place, l’accompagnement dédié et la fabrication de pièces types représentent un investissement d’1 M€. L’objectif est que les industriels puissent piloter une telle machine et réaliser leur propre investissement d’ici deux ans. Plusieurs
entreprises, des PME ainsi que des grands groupes ont déjà répondu présents.

Garder une longueur d’avance:

Soutenue financièrement par la Région Centre-Val-de-Loire, la communauté d’agglomération Bourges Plus, le Conseil départemental du Cher et le Fonds européen de développement régional (Feder), cette UPDP bénéficie également de l’appui de laboratoires de recherche. Un programme de recherche et de développement dédié est initié également pour diffuser rapidement les résultats de l’expérience et les avancées acquises lors de ces productions. Il intègre 5 dominantes : conception (optimisation topologique, reconception de pièces); approvisionnement des poudres (diversification du sourcing) ; maîtrise du procédé et de la machine (construction des pièces et répétabilité du procédé); post-traitements (traitements thermiques et parachèvement des pièces) ; contrôles qualité.

slm280Les moyens mutualisés:

• Machine SLM 280 HL. Vitesse de fabrication : environ 20 cm3/h. Épaisseur des couches : 20 à 100 μm. Laser à fibre de 400 w, machine conçue par SLM Solutions.
• Logiciels Magics (Préparation des supports de construction, Materialise) et Inspire (Optimisation topologique, Altair)
• Scie à ruban (pour désolidariser les pièces du plateau de fabrication).
• Four de traitement thermique (détentionnement et optimisation métallurgique).
• Aspirateur Atex.
• Sableuse.
• Loupe numérique…